Accueil Actualité Il est temps d’enfouir CIGEO

Il est temps d’enfouir CIGEO

EELV se félicite de la suppression de l’article relatif à CIGEO -ce projet d’enfouissement de déchets radioactifs- dans le projet de loi Macron, après son passage cette semaine en commission spéciale à l’Assemblée nationale.

Les écologistes considèrent -cela vaut pour l’avenir- comme inacceptable toute tentative de passer en force et au détour d’un projet de loi «fourre-tout» un projet aussi essentiel pour l’avenir qui engage la santé et la sécurité de centaines de générations futures, et qui mérite à ce titre un débat démocratique exemplaire.

Plus de 1000 personnes, riverains et militants, ont affiché leur opposition et leur détermination le week-end dernier lors d’une grande marche organisée à Bure (Meuse), sur le site même prévu pour accueillir un centre de stockage de déchets nucléaires en grande profondeur.

5 décennies après le lancement de la filière nucléaire, aujourd’hui en pleine déliquescence avec le naufrage d’Areva, les incidents à répétitions de Fessenheim, les déboires de l’EPR de Flamanville, l’explosion des coûts présents et futurs, aucune solution n’est encore connue pour ses déchets. Ni le calendrier, ni les coûts, ni les conditions d’un entreposage en sûreté ne sont connus.

Les écologistes rappellent qu’une autre voie que l’enfouissement est à privilégier : l’entreposage en sub surface à proximité des sites de production nucléaire, qui diminuerait les risques, notamment sur les questions de transports.

Il est temps d’enfouir CIGEO qui «n’est pas mûr» selon l’aveu même de l’ex-directrice de l’ANDRA, et de sortir du nucléaire, dont les mythes fondateurs -sûr et bon marché- font désormais partie des livres d’histoire.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux